Histoire et développements

  1. Inauguration du téléphérique du Mont Faron

    Le téléphérique du Mont Faron à Toulon a été inauguré en juillet 1959.

    À l’origine réalisé par un particulier, Monsieur Louis Valery Roussel, cet amoureux du site décida de mettre en place un moyen de transport original permettant aux résidents de rejoindre leurs habitations par une ligne aéroportée !

    Ce téléphérique unique dans le sud de la France permet aujourd’hui aux toulonnais ainsi qu’aux nombreux touristes d’accéder du pied de la montagne (juste au dessus du quartier Saint-Anne au Nord de Toulon) au sommet à environ 584 mètres d’altitude : Le mont Faron.

  2. Gestion par TPM du téléphérique et du Faron

    La ville de Toulon, puis l’agglomération de Toulon Provence Méditerranée depuis 2005, assure la gestion de cet équipement par l’intermédiaire d’une Régie.

    Sous l’impulsion de Monsieur Hubert Falco, sénateur maire de Toulon et ancien ministre et ce depuis maintenant plus de 10 ans, la régie (REDIF) investit et redresse cet équipement public tombé en désuétude à la fin des années 2000.

  3. Travaux de mise aux normes

    De grands travaux sont engagés afin de mettre aux normes d’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduites, l’ensemble du téléphérique et de ses gares.

    La sécurité des passagers du téléphérique est au cœur des préoccupations avec des investissements annuels très élevés dans ce domaine (armoires électriques, sécurisation et double encrage des câbles, contrôles, révisions régulières des moteurs, poulies, cabines, pylônes, formation continue des personnels…).

    Les croisiéristes de passage dans notre belle ville ne s’y trompent pas en plébiscitant les cabines rouges du téléphérique de Toulon qui grâce au passeport navette maritime, bus et téléphérique leur offre une journée de visite exceptionnelle se terminant en apothéose pas un point de vue exceptionnel sur Toulon et sa rade, au sommet du Faron !

  4. Augmentation du nombre de passagers

    La fréquentation du téléphérique du Faron est passée de 20 000 à 90 000 passagers.

    Mais au-delà des chiffres et de la bonne gestion de cet organisme, l’équipe en place s’attelle à moderniser le site dans l’esprit d’un développement durable et en n’oubliant pas son histoire, ses racines.

    Rendre accessible le mont Faron et ses installations au plus grand nombre tout en préservant la nature, telle est la motivation principale des responsables.

  5. Histoire du téléphérique du Faron

    Installation de nouvelles cabines

    Les anciennes cabines du téléphérique du Faron ont été remplacées par du nouveau matériel plus contemporain.
    Il aura fallu deux mois d’installation pour que ces cabines soient prêtes à accueillir le public.

    Elles proposent, en plus d’un nouveau design, quelques belles nouveautés : un hublot de sol et un champ de vision considérablement élargi grâce à une surface de vitrage supérieure avec 4 montants au lieu de 9.
    Les cabines peuvent accueillir 17 passagers, y compris des personnes à mobilité réduite.

    Les sensations seront au rendez-vous lors de la montée entre la gare inférieure et la gare supérieure !

Le Mont Faron

Site accessible à tous

Rendre accessible le mont Faron et ses installations au plus grand nombre tout en préservant la nature, telle est la motivation principale des responsables.

Quelques exemples non exhaustifs des actions entreprises :

  • Création de titres de transports et de types passeports pour les visiteurs du Zoo/Fauverie, du Mémorial du Débarquement, pour les randonneurs, les vététistes …
  • Des tarifs adaptés en fonction des catégories de public, enfants, groupes, seniors, scolaires …
  • Avec l’abonnement 1 jour téléphérique, le réseau mistral, réseau de transport en commun de l’agglomération toulonnaise, vous propose un titre qui combine bus, bateaux et téléphérique (tous les renseignements ici : www.reseaumistral.com )

Le téléphérique

Préservons l’environnement

Le téléphérique de Toulon utilise l’énergie électrique, il ne pollue pas.
Les graisses utilisées sont végétales, le véhicule de travail est hybride électrique.

Les imprimés sont réalisés sur papier recyclés par des imprimeurs labellisés Imprim’vert.

 

Une charte de bonne pratique a été créée avec l’ensemble des acteurs sur le site, institutionnels, partenaires, commerçants, usagers, association de protection de l’environnement…

L'environnement au téléphérique du Mont Faron
La sécurité au téléphérique du Mont Faron

Le téléphérique

Sécurité des passagers

En 2013, de grands travaux sont engagés afin de mettre aux normes d’accessibilité aux Personnes à Mobilité Réduites, l’ensemble du téléphérique et de ses gares.

Enfin la sécurité des passagers du téléphérique est au cœur des préoccupations avec des investissements annuels très élevés dans ce domaine (armoires électriques, sécurisation et double encrage des câbles, contrôles, révisions régulières des moteurs, poulies, cabines, pylônes, formation continue des personnels…).

Les croisiéristes de passage dans notre belle ville ne s’y trompent pas en plébiscitant les cabines rouges du téléphérique de Toulon qui grâce au passeport navette maritime, bus et téléphérique leur offre une journée de visite exceptionnelle se terminant en apothéose pas un point de vue exceptionnel sur Toulon et sa rade, au sommet du Faron !